logo cordéeLe lycée du Hainaut s'intègre dans un processus du type « cordée de la réussite ». Celle-ci est chapeautée par l'ENSIAME de Valenciennes (Ecole Nationale Supérieure d'Ingénieurs en Informatique Automatique Mécanique Energétique Electronique) qui fait office de tête de la cordée dénommée « Ingénieur, je veux, je peux » (voir la page du site de l'académie de Lille).

Les cordées de la réussite ont été initiées par Claude Boichot, Inspecteur Général de Physique, en 2008. Le label créé pour l'occasion a pour but de promouvoir l'égalité des chances et la réussite des jeunes pour l'accès à l'enseignement supérieur. Il a été institutionnalisé par Valérie Pécresse et Fadela Amara le 18 novembre 2008 (voir l'article sur le site du Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche).

Les « cordées de la réussite » ont pour objectif de promouvoir la réussite des jeunes de milieux défavorisés dans l’enseignement supérieur. Elles contribuent à lever les barrières, notamment psychologiques et culturelles, qui pourraient empêcher une poursuite d’étude dans l’enseignement supérieur.
Le partenariat se traduit notamment par la mise en œuvre d’actions spécifiques : parrainage et tutorat par des étudiants, accompagnement scolaire, actions à caractère culturel, bilans de compétence, aide à la formalisation d’un projet d’études. Dans ces partenariats, le plus fort aide et accompagne le plus faible.

Dans un tel cadre, le principe « aide-toi et la cordée t’aidera » est de mise. Il s'agit d'un accompagnement visant à aider ceux qui veulent s'en sortir et dépasser divers obstacles : structurels (inadaptation locale de l'encadrement scolaire), sociaux (milieux défavorisés), etc.

Déjà plusieurs actions ont eu lieu dans le cadre des cordées: parrainage étudiant ingénieur/étudiant de prépa, voyage à Paris, visite de l'école,...