Une colle, orthographiée Khôlle dans les classes préparatoires est une interrogation orale s'inscrivant dans le cursus des classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE). Les khôlles sont organisées à une fréquence de deux par semaine. C'est un véritable atout des classes préparatoires qui permet un suivi personnalisé pour chaque étudiant.

Ces interrogations portent sur toutes les matières obligatoires étudiées en cours. Si le but premier est la préparation aux oraux des différents concours, elles permettent aussi d'assurer le rythme de révision des cours.

C'est l'occasion pour les élèves de vérifier leurs connaissances, de les consolider en posant des questions au « colleur » (examinateur), voire de se rendre compte si un point du cours leur a échappé. Tout au long de l'année, chaque khôlle ne porte pas sur l'ensemble du programme de l'année, mais sur une portion du cours, fixée par le professeur de la matière, le « programme de khôlle ». Dans les matières scientifiques l'élève n'est pas seul face à l'examinateur comme lors des oraux, mais il fait partie d'un « groupe de khôlle », en général de trois élèves. Pour les matières littéraires, les colles sont individuelles.

L'ordonnancement des khôlles s'effectue au moyen du« khôlloscope », qui est un tableau planifiant sur l'année la succession des khôlles pour chaque groupe.

Les khôlles durent généralement une heure (sauf pour les langues).